Mailing direct : c’est quoi ?

C’est quoi un mailing direct ? En quoi consiste une campagne de marketing direct ? Et comment réussir ces actions ? voici le genre de question que nous recevons souvent au Blgc du digital, de la part de nos internautes. C’est pour cela que nous nous sommes lancés dans la rédaction de ce guide consacré au mailing direct. Ensemble, nous allons vous présenter une définition globale et complète du mailing direct. Ensuite, nous aborderons ses avantages ainsi que ses inconvénients. Pour finir, nous vous présentons toutes les étapes pour mener à bien une campagne de marketing direct.

Bonne lecture.

mailing direct

Voici le sommaire de ce dossier consacré au mailing direct : 

  1. Définition et présentation
  2. Les avantages
  3. Les inconvénients
  4. Les étapes

Mailing direct : définition et explications

Pour bien comprendre ce qu’est le mailing direct, nous allons commencer par vous en donner une définition claire avec quelques explications. Puis nous verrons ensemble qu’il est nécessaire de distinguer le marketing direct, également appelé inbound marketing, avec l’outbound marketing.

La définition

Voici une définition claire et concise du mailing direct. Le mailing direct consiste à envoyer un message, via le canal de l’email, directement à un ensemble de destinataires au même moment. En marketing, un mailing direct est également souvent appelé e-mailing ou encore plus simplement mailing. Ici, on parle de mailing direct puisque votre email est directement envoyé à tous vos contacts, qui eux vont recevoir ce message dans leur boîte de réception.

Ne pas confondre avec l’outbound marketing

Les actions de marketing direct sont à distinguer avec les campagnes de marketing indirect. Dans le cadre du marketing direct, on parle également de inbound marketing et dans le cadre du marketing indirect, on parle d’outbound marketing. La grande différence entre ces deux types de campagne marketing est la suivante : 

  • En marketing direct, vous vous adressez directement à vos destinataires en leur envoyant un message qui peut-être un email, un sms ou autre,
  • En marketing indirect, vous menez des actions qui vont vous permettre non pas de communiquer directement auprès de vos destinataires mais plutôt d’attirer des personnes à vous. Les principaux canaux d’action en marketing indirect dans le digital sont le site internet, le référencement naturel et bien évidemment le référencement payant.

Quels sont les avantages du mailing direct ?

Mener des actions de mailing direct est très intéressant puisque le budget à dépenser est relativement faible. En outre, la plupart des logiciels modernes sont très accessibles et simples à utiliser.

Le faible coût

Le premier avantage du mailing direct est que son coût est relativement faible. En fait, tout dépend du logiciel email que vous allez utiliser. Si vous utilisez un logiciel tel que Brevo, par exemple, sachez qu’il existe une version gratuite qui vous permet d’envoyer jusqu’à 300 emails par jour. Ce plafond de 300 mails quotidiens est largement suffisant pour démarrer et vous lancer dans vos premières campagnes de marketing direct. Néanmoins, si vous possédez une liste de contacts conséquente, nous vous conseillons d’opter pour la version payante d’un logiciel. Toujours avec Brevo, vous pouvez opter pour la version Lite qui vous permet d’envoyer jusqu’à 20 000 messages chaque mois. Cette version lite représente un budget de 19 € par mois, ce qui reste très accessible.

La simplicité de réalisation

Un autre avantage du mailing direct est que la plupart des logiciels modernes sont très accessibles, même pour les débutants en communication digitale. En effet, les éditeurs d’email, également appelé mail Builder en anglais, sont très simples à utiliser. Concrètement, il vous suffit de glisser déposer le contenu à l’endroit où vous le souhaitez dans votre email. Justement, vous pouvez intégrer dans vos messages une grande variété de contenu tel que : 

  • Du texte bien évidemment,
  • Des images pour illustrer vos propos,
  • Des boutons d’action avec un design personnalisé,
  • Des vidéos qui peuvent être hébergées sur Youtube par exemple,
  • Etc.

Une communication directement adressée à vos contacts

Le troisième et dernier avantage que nous avons sélectionné pour vous est que grâce au mailing direct vous allez pouvoir entrer directement en communication avec vos contacts. Ainsi, que vous envoyiez un message par email ou par SMS, vous avez de grandes chances d’être lu, ce qui est bien évidemment intéressant pour tous les communicants. Seulement, cela ne signifie pas pour autant que votre campagne de communication sera une réussite puisqu’il vous faut parvenir à donner envie à vos lecteurs d’ouvrir le message que vous leur avez envoyé.

Si vous souhaitez approfondir, vous pouvez lire notre guide : Quel est le taux d’ouverture moyen pour une newsletter ?

Conclusion sur les avantages du mailing direct

Vous l’aurez compris, lancer des actions de mailing direct est intéressant puisque le coût est relativement faible. De plus, ces campagnes sont simples à réaliser si vous utilisez des logiciels modernes dédiés à l’envoi de SMS ou bien d’email. Enfin, le marketing direct est une formidable opportunité pour rentrer en contact avec vos prospects et ainsi développer votre activité.

Quels sont les inconvénients du mailing direct ?

Si le mailing direct présente de nombreux avantages, il existe aussi plusieurs inconvénients qu’il vaut mieux connaître avant de vous lancer. Les quelques inconvénients que nous avons sélectionnés pour vous sont son coût, son aspect chronophage ainsi que les résultats qui peuvent mettre du temps à arriver.

Le coût

Nous venons de le voir, le coût d’un logiciel dédié à l’envoi d’e-mailing est relativement faible, néanmoins il est impossible de se passer d’un tel outil pour réussir vos actions de mailing direct. Aussi, si vous n’avez que très peu de moyens et par conséquent aucun budget dédié, alors le coût est un réel frein. C’est également le cas si vous souhaitez envoyer des SMS, ici le coût par message envoyé est plus élevé qu’en emailing. Cependant, si vous n’avez pas les compétences en marketing requises, vous avez également la possibilité de sous-traiter vos campagnes en passant par une agence spécialisée en communication digitale. Ici, vous aurez la même difficulté puisque ces agences proposent des services réalisés par des techniciens aux compétences pointues. Cela entraîne inévitablement un surcoût.

Le temps à passer

La seconde faiblesse du mailing direct est que lancer des campagnes de marketing direct peut s’avérer très chronophage. Effectivement, si vous souhaitez activer de nombreux leviers du webmarketing, vous allez forcément devoir y consacrer un temps certain. Toutes ces actions nécessitent de la préparation et du travail : 

  • Publier des actualités sur vos réseaux sociaux afin de fidéliser vos clients et même réussir à créer une communauté autour de votre marque,
  • Envoyer des emails afin de présenter vos produits et vos services,
  • Envoyer régulièrement des newsletters afin de communiquer sur des nouveautés dans votre domaine d’activité,
  • Rédiger des articles et activer des leviers pour optimiser le référencement naturel de votre site Internet,
  • Lancer des campagnes de référencement payant, autrement dit de publicité sur certains sites.

Les résultats ne sont pas automatiques

La dernière difficulté du mailing direct est selon nous la plus importante, il s’agit de la difficulté à obtenir des résultats satisfaisants. Avant toute chose, vous devez bien comprendre que des actions de webmarketing, et donc de mailing direct, sont des actions dont il faut attendre les résultats à moyen voire à long terme. Concrètement, ce n’est pas en menant une ou deux campagnes email que vous allez réussir à attirer de nouveaux clients. Cela signifie que vous devez faire preuve d’une grande patience et être persévérant dans vos actions de communication digitale. Nous vous faisons une promesse : si vous travaillez intelligemment, vous finirez forcément par avoir des résultats.

Comment réussir une campagne de mailing direct ?

Pour réussir vos actions de marketing de mailing direct, voici une méthodologie composée de cinq étapes que nous vous conseillons de suivre : 

  1. Choisir un bon logiciel email,
  2. Créer et paramétrer correctement votre liste de contacts,
  3. Rédiger correctement l’objet de votre mailing,
  4. Concevoir un design adapté à votre public,
  5. Mesurer les performances de vos actions.

Choisir un bon logiciel

La toute première étape pour vous lancer dans le mailing direct est de choisir le logiciel que vous allez utiliser pour envoyer des emails à vos destinataires. En cherchant un peu sur internet, vous allez rapidement vous rendre compte qu’il existe une grande variété de logiciels que vous pouvez utiliser. Chaque solution présente ses propres points forts et ses propres faiblesses. Les outils les plus connus sont : 

  • Brevo, anciennement Sendinblue,
  • Sarbacane,
  • Mailchimp,
  • Mailjet.

Dans le cadre de mailing direct, nous vous recommandons d’utiliser le logiciel Brevo, qui présente en ce moment le meilleur rapport qualité-prix du marché par rapport à tous ses concurrents. En effet, non seulement il s’agit d’un logiciel qui est extrêmement accessible et simple d’utilisation, mais Brevo propose en plus une version gratuite qui vous permet d’envoyer jusqu’à 300 emails au quotidien. Ainsi, cette version est idéale pour démarrer puisque vous ne dépensez pas d’argent, et donc ne prenez aucun risque.

Si vous voulez en savoir plus, lisez notre guide : Comment choisir le bon logiciel pour faire votre newsletter ?

Créer une liste de destinataires

La seconde étape pour réussir votre campagne de marketing direct est de créer correctement et surtout de bien paramétrer votre liste de destinataires. Pour cela, nous vous conseillons de choisir un logiciel tableur. Les deux outils les plus connus sont Microsoft Excel et Google Sheets. Ce dernier a l’immense avantage d’être entièrement gratuit tout en restant performant. Une fois que vous avez créé une nouvelle feuille de calcul, nous vous conseillons de suivre la structure suivante pour organiser votre contenu dans votre base de données : 

  • Intégrer dans vos colonnes toutes les informations dont vous avez besoin pour réussir votre campagne email. Bien évidemment, l’adresse email est indispensable. Cependant, vous pouvez également ajouter la civilité, avec le nom et le prénom de vos contacts par exemple. Ainsi, vous aurez la possibilité de personnaliser le contenu texte de vos emails en fonction de vos destinataires.
  • Faire correspondre chaque ligne de votre fichier à un destinataire unique, identifié par son adresse email. 

Une fois que vous avez terminé votre base de données, il ne vous reste plus qu’à l’enregistrer puis à l’intégrer dans votre logiciel email. Justement, pour permettre une parfaite lisibilité de cette liste de destinataires par votre logiciel, nous vous conseillons de choisir votre extension de fichier avec vigilance. Concrètement, nous vous recommandons d’exporter votre liste de contacts au format XLSX ou bien au format CSV. 

Rédiger un bon objet

La troisième étape de votre mailing direct consiste en la rédaction d’un objet percutant. Votre objet est capital puisqu’il s’agit de votre principal levier pour inciter vos destinataires à ouvrir le message que vous leur avez envoyé. En conséquence, il s’agit de votre principal moyen pour augmenter le taux d’ouverture de votre campagne email. Concrètement, nous vous conseillons de diviser votre objet en deux parties :

  1. Commencez par annoncer la thématique que vous traitez dans votre email en quelques mots seulement,
  2. Ensuite, posez une courte question qui soit pertinente pour vos lecteurs et qui leur donne envie de lire la suite de votre message.

 Si vous voulez rédiger un objet parfait, nous vous conseillons de lire notre dossier Email : Comment réussir votre objet ? 

Réussir sa conception

La quatrième, et avant dernière étape, pour votre mailing direct consiste en la conception d’un joli design pour votre email. Ici, nous vous recommandons de diviser votre conception en trois parties : l’introduction, la partie centrale et enfin la conclusion.

L’introduction

Le but de votre introduction d’e-mail est de vous positionner en tant qu’expert dans votre domaine aux yeux de vos lecteurs. Pour y parvenir, nous vous conseillons d’insérer deux types de contenu au début de votre email : 

  1. Le logo de votre entreprise, si vous n’en avez pas vous pouvez vous contenter d’écrire le nom de votre structure,
  2. Poser une question pertinente et qui donne envie à vos lecteurs de lire la suite de votre message.

La partie centrale

Après l’introduction vient la partie centrale de votre message. C’est ici que vous allez insérer une grande variété de contenu en fonction de vos besoins : 

  • Du texte,
  • Des illustrations,
  • Des vidéos que nous vous conseillons d’héberger sur Youtube par exemple,
  • Des boutons d’action,
  • Etc.

Si vous voulez gagner du temps, ou bien si vous êtes en panne d’inspiration, nous vous recommandons d’utiliser des modèles et des templates d’email. En utilisant un template, vous allez gagner un temps précieux puisque vous bénéficiez déjà d’une structure d’e-mail conçue et en place. Ainsi, il ne vous reste plus qu’à personnaliser le contenu de votre mailing en insérant votre texte et vos images.

La conclusion

Pour conclure votre message, nous vous conseillons de tout simplement y insérer votre signature email. Dans cette signature, soyez vigilant et n’y insérez que du contenu qui soit à la fois pertinent pour vous et pour vos lecteurs. Voici des exemples d’information à mentionner dans une signature email : 

  • Vos nom et prénom,
  • Votre fonction précise,
  • Vos coordonnées : numéro de téléphone et adresse email,
  • Des liens vers vos profils sur vos réseaux sociaux,
  • Un lien renvoyant vers votre site internet,
  • Etc.

Analyser ses performances

Après avoir envoyé votre mailing direct à tous vos destinataires, il vous reste encore une dernière étape : mesurer les performances de votre campagne. Pour cela, nous vous conseillons d’analyser trois indicateurs, également appelés KPI (Key Performance Indicator) : le taux d’envoi, ensuite le taux d’ouverture et pour finir le taux de clic.

  1. Le taux d’envoi a pour finalité d’évaluer la qualité de votre liste de destinataires. Pour obtenir ce taux d’envoi, vous devez diviser le nombre de messages envoyés au cours de votre campagne par le nombre de destinataires présents dans votre base de données. Pensez à bien multiplier le résultat par 100 pour le traduire en pourcentage.
  2. Le second indicateur que nous vous conseillons de suivre est le taux d’ouverture. Comme nous l’avons vu précédemment, le principal levier que vous avez à votre disposition pour améliorer votre taux d’ouverture est l’objet de votre email, qui doit être rédigé avec précaution. Pour calculer votre taux d’ouverture il vous faut diviser le nombre de fois où votre email a été ouvert par le nombre de messages envoyés au cours de votre campagne. Ici aussi, multipliez votre résultat obtenu par 100 afin d’en faire un pourcentage.
  3. La dernière statistique que vous devez suivre pour évaluer votre campagne mailing est le taux de clic, qui sert à définir le niveau d’interactivité que vous avez réussi à instaurer au sein de votre message. Pour calculer ce taux de clic, nous vous conseillons de diviser le nombre de clics effectués par vos destinataires par le nombre de messages réellement envoyés. Multipliez ce résultat par 100 pour le convertir en pourcentage.

Mailing direct : la synthèse

Pour résumer ce dossier consacré au mailing direct, voici les informations essentielles à retenir : 

  1. Voici une définition synthétique du mailing direct : un mailing direct est une action de marketing au cours de laquelle vous envoyez un message par email à un ensemble de destinataires au même moment.
  2. Les principaux avantages du mailing direct sont les suivants : son coût est relativement faible, les logiciels modernes permettent de réaliser des campagnes facilement et les mailings sont adressés directement à vos contacts.
  3. Il existe également des inconvénients : même si le coût est relativement faible, utiliser un logiciel moderne d’e-mail peut représenter un budget conséquent surtout si vous avez une grande liste de contacts. Le principal inconvénient est que les résultats ne sont pas automatiques et qu’il faut souvent faire preuve de patience pour atteindre ses objectifs.
  4. Pour réussir vos campagnes de marketing direct, soyez vigilants lorsque vous rédigez votre objet qui est un élément primordial pour réussir. Pensez bien à le diviser en deux parties : l’annonce de votre thématique puis une courte question pertinente pour vos lecteurs.
  5. La conception de votre mailing est également importante. Ici aussi, nous vous conseillons de diviser votre design en trois parties : votre introduction, la partie centrale de votre email qui est également la partie la plus importante et pour finir la conclusion avec votre signature.
  6. Enfin, la toute dernière étape consiste en l’analyse de vos performances. Concrètement, nous avons sélectionné pour vous trois indicateurs à suivre : le taux d’envoi, le taux d’ouverture et enfin le taux de clic.

Laisser un commentaire