Sélectionner une page

Quel est le taux d’ouverture moyen pour une newsletter ?

Voici une question qui nous est souvent envoyée, est-ce que le taux d’ouverture obtenu par ma newsletter est bon ? Si je devais le comparer au taux d’ouverture moyen des newsletters, est-ce que je peux dire que ma campagne mail a été meilleure ou au contraire moins bonne ? Pour résumer, et si vous êtes un fidèle lecteur de notre blog, vous savez qu’il est intéressant d’analyser les statistiques d’une campagne marketing pour pouvoir en mesurer les performances. Mais pour aller plus loin et pouvoir vous comparer et mesurer l’évolution de vos performances, vous devez pouvoir vous situer par rapport à des moyennes ou à des concurrents. Concrètement, nous allons commencer notre dossier par vous présenter une définition du taux d’ouverture pour une newsletter. Ensuite, nous vous donnerons les différents taux d’ouverture moyen en fonction des domaines d’activité pour que vous puissiez savoir si votre campagne de newsletter a été plutôt une réussite ou plutôt un échec. Pour finir nous vous donnons des conseils pour améliorer votre taux d’ouverture.

Bonne lecture.

C’est quoi un taux d’ouverture moyen pour une newsletter ? Nos explications

Pour que vous puissiez bien comprendre ce qu’est un taux d’ouverture moyen pour une newsletter, nous allons commencer par vous donner une définition complète et globale du taux d’ouverture. Ensuite, nous allons vous montrer comment calculer le taux d’ouverture. Puis nous verrons comment obtenir la moyenne de ce taux d’ouverture. Enfin, nous finirons cette partie avec un exemple concret de calcul de taux d’ouverture.

Taux d’ouverture moyen pour newsletter : la définition

Avant de nous lancer dans des méthodes de calcul du taux d’ouverture, il est important de bien comprendre de quoi nous parlons lorsque nous mentionnons ce taux d’ouverture. C’est pourquoi nous avons décidé de vous en donner une définition concrète et simple à comprendre. Le taux d’ouverture est une donnée chiffrée, autrement dit une statistique, dont la finalité est de mesurer votre capacité à convaincre vos destinataires d’ouvrir et donc de consulter la newsletter que vous leur avez envoyée. Pour cela, nous aborderons dans les paragraphes suivants les deux leviers que vous pouvez utiliser afin d’améliorer votre taux d’ouverture. Il s’agit principalement de l’adresse email expéditeur ainsi que de la rédaction d’un objet pertinent pour votre campagne email. 

Comment calculer le taux d’ouverture d’une newsletter ?

Calculer le taux d’ouverture d’une campagne newsletter est relativement simple. Pour obtenir votre taux d’ouverture, il vous suffit de diviser le nombre de fois où la newsletter envoyée à vos destinataires a été ouverte, par le nombre total d’e-mails envoyés au cours de la même campagne. Enfin, pensez bien à multiplier le résultat obtenu par 100 afin d’en faire un pourcentage. Voici la formule mathématique simplifiée : taux d’ouverture = nombre d’ouvertures / nombre d’emails envoyés x 100

Comment obtenir son taux d’ouverture moyen ?

Obtenir un taux d’ouverture moyen est intéressant puisque cette donnée est indispensable pour pouvoir correctement vous comparer à d’autres moyennes ou encore à des concurrents. Ainsi, il vous suffit tout simplement de faire la moyenne de vos différents taux d’ouverture sur la période que vous voulez analyser pour obtenir votre taux d’ouverture moyen. Concrètement, imaginons que vous avez envoyé une dizaine de newsletters à vos destinataires, dans ce cas il vous faut additionner les 10 taux d’ouverture, correspondant à chacune de vos 10 campagnes, puis de diviser ce résultat par 10.

Taux d’ouverture moyen : un exemple concret

Après avoir vu la définition ainsi que la méthode de calcul du taux d’ouverture moyen, nous avons décidé de vous présenter un exemple concret. Imaginez donc que lors de votre campagne de newsletter vous envoyez votre message à 1000 destinataires. Ces 1000 destinataires réalisent au total 300 ouvertures, cela signifie que votre newsletter a donc été ouverte 300 fois. Néanmoins, vous devez bien comprendre que l’on parle ici du nombre d’ouvertures uniquement, et pas du nombre de personnes ayant ouvert votre message. Par pure théorie, il est possible qu’un seul destinataire ait ouvert 300 fois votre newsletter, que 300 contacts aient ouvert une seule fois votre message mais le plus probable est sans doute qu’environ 200 personnes ont ouvert votre message une ou deux fois. Revenons donc à notre exemple, pour calculer le taux d’ouverture il faut donc diviser 300 par 1000 puis multiplier le résultat par 100. On obtient ainsi un taux d’ouverture de 30%. Pour calculer un taux d’ouverture moyen, il faut faire la moyenne des différents taux d’ouverture sur la période observée comme nous vous l’avons expliqué précédemment. Ainsi, faites la somme de tous les taux d’ouverture obtenus puis divisez ce résultat par le nombre de campagnes réalisées pour obtenir un taux d’ouverture moyen.

Taux d’ouverture moyen newsletter : la conclusion

Pour conclure sur un taux d’ouverture moyen de newsletter, vous devez tout d’abord comprendre que le taux d’ouverture a pour finalité de mesurer votre capacité à encourager vos lecteurs à lire votre newsletter. Calculer un taux d’ouverture n’est pas compliqué, vous devez diviser le nombre d’ouvertures générées au cours de votre campagne par le nombre d’e-mails envoyés. Si vous souhaitez obtenir votre taux d’ouverture moyen pour vos newsletters, vous devez tout simplement faire la moyenne des différents taux d’ouverture constatés.

Envoyez votre premier emailing

Une formation en 5 modules pour envoyer des emails comme un pro, en parfaite autonomie.

Découvrir la formation

Quels sont les taux d’ouverture moyens pour des newsletters selon les domaines ?

Vous l’aurez compris, le taux d’ouverture est une statistique capitale pour pouvoir mesurer les performances d’une newsletter. Cependant, vous devez savoir que le taux d’ouverture moyen dépend grandement du domaine d’activité dans lequel vous vous trouvez. Pour vous aider à y voir clair, nous allons commencer par vous donner le taux d’ouverture moyen global, c’est-à-dire pour tous les domaines d’activité que nous allons vous présenter. Ensuite, nous allons vous expliquer quels sont les bons et les mauvais taux d’ouverture afin de pouvoir rapidement évaluer les performances de vos campagnes email. 

Quels sont les taux d’ouverture moyen de newsletter selon les domaines ?

Pour aller à l’essentiel, voici les taux d’ouverture moyen en fonction des secteurs d’activité

  • Agriculture et services alimentaires : 23,31 %,
  • Architecture et construction : 22,51 %,
  • Arts et artistes : 26,27 %,
  • Beauté et soins personnels : 16,65 %,
  • Affaires et finance : 21,56 %,
  • Informatique et électronique : 19,29 %,
  • Construction : 21,77 %,
  • Conseil : 20,13 %,
  • Services/agences de création : 21,39 %,
  • Offres quotidiennes/bons de réduction électroniques : 15,06 %,
  • E-commerce : 15,68 %,
  • Enseignement et formation : 23,42 %,
  • Divertissement et événementiel : 20,51 %,
  • Jeux de hasard : 21,62 %,
  • Jeux : 21,10 %,
  • Gouvernement : 28,77 %,
  • Sport et santé : 21,48 %,
  • Loisirs : 27,74 %,
  • Maison et jardin : 21,60 %,
  • Assurance : 21,36 %,
  • Juridique : 22,00 %,
  • Production industrielle : 19,82 %,
  • Marketing et publicité : 17,38 %,
  • Médias et édition : 22,15 %,
  • Médecine, médecine dentaire et soins de santé : 21,72 %,
  • Mobile : 19,29 %,
  • Musique et musiciens : 21,88 %,
  • Organismes à but non lucratif : 25,17 %,
  • Produits pharmaceutiques : 18,58 %,
  • Photos et vidéos : 23,24 %,
  • Politique : 22,94 %,
  • Services professionnels : 21,94 %,
  • Relations publiques : 21,02 %,
  • Immobilier : 19,17 %,
  • Recrutement et gestion du personnel : 21,14 %,
  • Religion : 27,62 %,
  • Restauration : 19,77 %,
  • Restaurant et salle de réception : 20,39 %,
  • Vente au détail : 18,39 %,
  • Réseaux sociaux et communautés en ligne : 21,06 %,
  • Logiciels et applications Web : 21,29 %,
  • Sports : 24,57 %,
  • Télécommunications : 20,92 %,
  • Voyage et transports : 20,44 %,
  • Suppléments vitaminés : 15,03 %.

Quel est le taux d’ouverture moyen global ?

Globalement, le taux d’ouverture moyen pour une newsletter est de 21,33%, tous domaines confondus.

Quel taux d’ouverture est mauvais ? 

Si l’on regarde tous les domaines d’activité que l’on vient de vous présenter précédemment, on peut en conclure qu’un taux d’ouverture est mauvais s’il est situé en-dessous de 18 %.

Quel taux d’ouverture est bon ?

À l’inverse, un taux d’ouverture est bon s’il est situé au-dessus de 24 %.

Conclusion sur le taux d’ouverture moyen d’une newsletter

Pour conclure sur le taux d’ouverture moyen d’une newsletter, les chiffres montrent qu’en fonction du domaine d’activité, le taux d’ouverture moyen peut varier de 15 à 27 %. De plus, le taux d’ouverture moyen est de 21,33 %, si l’on prend en compte tous les domaines d’activité. On peut logiquement en déduire qu’un taux d’ouverture est mauvais s’il ne dépasse pas les 18% et qu’il est bon s’il est situé au-delà de 24%.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les statistiques en e-mailing, vous pouvez lire notre guide Email : Quelles statistiques analyser ?

logiciel email

Newsletter : Comment améliorer son taux d’ouverture moyen ?

Dans le cadre d’une newsletter, vous devez savoir qu’un taux d’ouverture n’est en aucun cas une fatalité. Cela signifie qu’il existe de nombreux leviers que vous pouvez activer afin d’améliorer votre taux d’ouverture, autrement dit pour inciter vos lecteurs à ouvrir le message que vous leur avez envoyé une fois qu’il est arrivé dans leur boîte de réception. Au blog du digital, notre but est de vous aider en vous faisant gagner du temps. C’est pourquoi nous avons sélectionné trois leviers principaux que vous pouvez activer afin de faire grimper votre taux d’ouverture moyen pour vos newsletters. Le premier levier à votre disposition est de paramétrer correctement votre adresse expéditeur. Ensuite, vous veillerez à rédiger un objet qui soit percutant. Enfin, le troisième et dernier levier que nous avons sélectionné pour vos newsletters est de rédiger un aperçu d’e-mail qui soit captivant.

Premier levier : Paramétrer l’adresse expéditeur

Tout d’abord, le premier levier que vous avez à votre disposition pour faire grimper en flèche votre taux d’ouverture est de paramétrer correctement votre adresse expéditeur. Cependant avant d’aller plus loin, il semble important de définir ce qu’est l’adresse expéditeur. Cette adresse expéditeur est tout simplement l’adresse email qui sera affichée en tant qu’expéditeur de votre newsletter chez vos destinataires lorsqu’ils recevront votre message. Il est important de bien comprendre que cette adresse expéditeur est entièrement personnalisable si vous utilisez un logiciel moderne d’e-mailing tel que Brevo par exemple. Vous devez donc être vigilant lorsque vous paramétrez votre adresse expéditeur puisqu’elle doit donner envie à vos lecteurs de lire votre message en leur inspirant une grande confiance. Pour cela, nous vous conseillons d’éviter les adresses qui intègrent des mots tels que ne pas répondre, commercial, marketing ou tout autre mot qui peut avoir une incidence négative pour vos destinataires. À l’opposé de cela, nous vous recommandons fortement d’intégrer dans l’adresse expéditeur le prénom et éventuellement le nom d’une vraie personne qui travaille pour votre entreprise ou votre organisation. Ainsi, vos contacts auront l’impression de recevoir un message qui leur a été adressé comme si la personne en question avait rédigé ce message spécialement pour eux, et non pas en provenance d’un service marketing ou communication. Voici quelques exemples d’adresse expéditeur pertinente pour améliorer le taux d’ouverture moyen de vos newsletters :
  • thomas@blogdudigital.fr,
  • thomasdupont@blogdudigital.fr,
  • thomas.d@blogdudigital.fr,
  • etc.
Pour finir sur l’adresse expéditeur, nous trouvons que les adresses email composées uniquement du prénom entraînent un meilleur taux d’ouverture que les autres.

Second levier : Rédiger un objet percutant

Le second levier que vous pouvez utiliser pour développer votre taux d’ouverture, et donc votre lisibilité, est de réussir à rédiger un objet qui soit à la fois percutant et pertinent dans vos newsletters. Pour cela, vous devez trouver un juste milieu entre le fait de réussir à donner envie à vos lecteurs de lire votre message en leur donnant de l’information sans pour autant leur donner trop d’informations pour qu’ils aient tout de même envie d’en savoir plus. Concrètement, nous vous conseillons de diviser votre objet en deux parties :
  1. La première partie de votre objet doit permettre à vos lecteurs de rapidement saisir quelle est la thématique de votre newsletter. Pour cela, nous vous conseillons tout simplement d’annoncer la thématique que vous traitez ou bien la réponse que vous pouvez apporter à une problématique.
  2. La seconde partie de votre objet doit donner envie à vos lecteurs de lire votre message. Concrètement, nous vous recommandons fortement de poser une question simple et courte comme le feraient vos lecteurs. Ici, le challenge pour vous est de réussir à vous mettre à la place de vos destinataires pour formuler une question dont la réponse va les intéresser grandement.
Pour vous aider à comprendre, voici quelques exemples d’objets pertinents :
  • Newsletter : Comment améliorer mon taux d’ouverture moyen ?
  • Newsletter : C’est quoi le taux d’ouverture moyen ?
  • Webmarketing : Quelle est la bonne définition du taux d’ouverture ?
  • Email : Comment calculer un taux d’ouverture ?
  • Etc.
Si vous souhaitez approfondir le sujet, allez lire notre guide Email : comment rédiger un bon objet ?

Troisième levier : Rédiger un aperçu captivant avec l’en-tête

Le troisième levier que nous avons choisi de mettre en avant pour vous est la rédaction d’un aperçu qui soit captivant avec un en-tête. Avant d’aller plus loin, il nous semble important de vous expliquer à quoi correspond ce fameux aperçu ou en tête. Il s’agit tout simplement de la petite ligne de texte que les internautes peuvent voir lorsqu’ils sélectionnent votre newsletter dans leur boîte de réception. Ici, vous devez bien prendre conscience que cette petite ligne de texte est paramétrable si vous utilisez un logiciel email performant comme Brevo. Néanmoins, il est également important de savoir que si vous ne précisez pas dans tête pour votre newsletter, alors ce sont tout simplement les premiers mots de votre message qui seront affichés à la place de l’aperçu.

Conclusion sur l’amélioration du taux d’ouverture moyen en newsletter

En guise de conclusion pour améliorer votre taux d’ouverture moyen de newsletter, vous devez retenir que vous avez à votre disposition 3 leviers qu’il est important de bien maîtriser. Tout d’abord, sachez que l’adresse expéditeur est extrêmement importante puisqu’elle vous permet de vous positionner en tant qu’expert dans votre domaine. Ensuite, prenez le temps de rédiger un bon objet. Pour cela, nous vous conseillons concrètement de diviser votre objet en deux parties différentes. Enfin, pensez également à construire un en-tête captivant pour réaliser un aperçu de qualité.

Voici une vidéo qui explique comment améliorer le taux d’ouverture pour une newsletter.

Taux d’ouverture moyen newsletter : la synthèse

 Pour résumer ce dossier dédié au taux moyen d’ouverture dans les newsletters, voici les informations essentielles à retenir : 

  1. Pour commencer, vous devez savoir que le taux d’ouverture est une statistique qui est fortement utilisée dans le monde de l’emailing. Ce taux d’ouverture a pour finalité de mesurer votre capacité à convaincre vos contacts d’ouvrir le message que vous leur avez envoyé, une fois qu’il est arrivé dans leur boîte de réception. Pour calculer un taux d’ouverture de newsletter, il vous faut diviser le nombre d’ouvertures réalisées de la part de vos destinataires par le nombre d’e-mails envoyés.
  2. Venons-en maintenant aux statistiques, puisque le taux d’ouverture moyen d’une newsletter est de 21,33 % tous domaines confondus. Même si ce chiffre varie bien évidemment en fonction de votre domaine d’activité, on peut estimer qu’un bon taux d’ouverture est situé au-delà de 24% tandis qu’un mauvais taux d’ouverture est situé en dessous de 18%.
  3. Pour finir, vous devez savoir que vous avez à votre disposition trois principaux leviers afin d’améliorer vos taux d’ouverture. Le premier levier est l’adresse expéditeur, qui correspond à l’adresse email affichée dans les boîtes de réception de vos contacts. Cette adresse expéditeur est entièrement personnalisable lorsque vous créez votre newsletter. Le second moyen disponible pour faire grimper votre taux d’ouverture et la rédaction d’un objet percutant et pertinent pour vos lecteurs. Concrètement, nous vous conseillons de diviser votre objet en deux parties : commencez par annoncer les thématiques puis finissez votre objet en posant une question pertinente. Enfin, le troisième et dernier levier que vous pouvez activer est l’entête de l’email. Cet en-tête correspond à une petite ligne de texte qui s’affiche lorsque vos internautes sélectionnent votre email.

Taux d’ouverture moyen newsletter : notre conclusion

Pour conclure ce dossier consacré au taux d’ouverture moyen en newsletter, il nous semble capital de commencer par remercier tous les visiteurs qui viennent sur notre blog consulter nos astuces, nos guides et nos dossiers. Chaque jour vous êtes plus nombreux et c’est grâce à vous que notre aventure continue de s’accélérer année après année.

Au blog du digital notre objectif est de vous apporter une aide précise en web marketing avec deux objectifs : vous faire gagner du temps et améliorer la qualité de vos actions pour atteindre et même dépasser vos objectifs. Peu importe le domaine dans lequel vous avez besoin d’aide : gestion des réseaux sociaux, conception d’e-mails ou de newsletter, création de site internet, chaque membre de l’équipe met l’ensemble de ses compétences à votre service. Au blog du digital, nous souhaitons vous aider, c’est pourquoi toutes nos créations sont accessibles gratuitement sauf notre formation Envoyez votre premier emailing, qui est payante.

Lorsque nous nous sommes lancés dans la rédaction de cet article consacré à la newsletter et plus précisément au tout moyen d’ouverture, notre volonté était de vous aider à gagner du temps pour que vous puissiez rapidement comparer les performances de vos newsletters à des moyennes. Pour aller au-delà, nous avons choisi de vous présenter également les trois principaux leviers qui sont à votre disposition pour améliorer vos taux d’ouverture. Après avoir lu notre guide , avez-vous réussi à faire grimper vos statistiques ? Avez-vous des questions sur certains points qui ne seraient pas très clair ? Ou bien souhaitez-vous nous faire parvenir des suggestions de thématiques à ? Si c’est le cas, vous pouvez nous envoyer un message en remplissant notre formulaire de contact. Vous pouvez également rédiger un petit commentaire, cela se passe dans le paragraphe juste après cette conclusion.

Chez nous, et cela représente une vraie fierté, tous les messages que nous envoyons sont rédigés par une vraie personne, notre cher Thomas. Nous avons fait le choix de ne pas utiliser de robot automatisé pour améliorer la qualité de nos réponses, et nous pensons ainsi gagner un temps précieux. Avec toutes les sollicitations que nous recevons au quotidien, sachez qu’il peut s’écouler quelques jours entre l’envoi de votre message et la réponse que nous y apportons. Actuellement, notre délai de réponse est d’environ six jours ouvrés mais nous vous invitons à patienter car c’est promis : nous répondons à tout le monde.

S’il existe bien une notion principale à retenir concernant le taux d’ouverture moyen en newsletter, c’est que la grande moyenne est située aux alentours de 21 %. En fonction des domaines d’activité, ce chiffre peut bien évidemment varier entre 15% et 30%. 

Pour conclure, nous vous invitons à lire un dossier qui rencontre un gigantesque succès notamment sur nos réseaux sociaux. Appelé Quand faut-il envoyer son email ?, ce guide, qui a été mis à jour l’été dernier, vous permet de définir précisément le meilleur joueur de la semaine ainsi que le meilleur moment dans la journée pour diffuser vos campagnes mailing.

À bientôt sur le blog du digital.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envoyez votre premier emailing

Une formation en 5 modules pour envoyer des emails comme un pro, en parfaite autonomie.

Découvrir la formation

Nos derniers articles

Quels sont les avantages de la newsletter ?

Newsletter : Quels sont ses avantages ?Est-ce vraiment intéressant de créer une newsletter ? Quels sont les avantages de démarrer une newsletter ? Est-ce que cela va vraiment m'être utile ? Voici le genre de question que nous recevons régulièrement au Blog du Digital....

Mailing def : définition et points forts

Mailing def : sa définition et ses avantagesDans ce dossier mailing def, vous allez trouver une définition complète ainsi qu'une présentation globale du mailing. Si vous souhaitez développer votre entreprise ou votre association, utiliser le canal du mailing est très...

Newsletter mockup : Où trouver les meilleurs ?

Comment trouver le meilleur mockup pour votre newsletter ?Vous souhaitez créer votre newsletter et vous avez besoin d'aide pour trouver le bon mockup qui vous correspond ? Vous avez raison, utiliser un mock-up vous permet de gagner du temps précieux dans la conception...

Emailing Noel : Comment le réussir ?

Comment faire un superbe emailing de Noel ?Vous souhaitez envoyer un emailing pour Noël, mais vous ne savez pas comment vous y prendre, ou bien vous êtes en manque d'inspiration ? Si c'est le cas, rassurez-vous, vous êtes au bon endroit. Au blog du digital, nous...

Emailing WordPress : Comment faire ?

Comment envoyer un superbe emailing depuis Wordpress ?Vous avez besoin d'envoyer un emailing reprenant des articles récents publiés sur votre site WordPress, mais vous ne savez pas comment faire ? Ou alors vous disposez d'un blog et vous avez besoin d'envoyer des...

Email Toussaint : Comment créer une excellente campagne ?

Comment réussir votre campagne email pour la Toussaint ? Comment créer votre campagne email pour la Toussaint ? Et surtout comment utiliser l'emailing pour réussir à vous différencier de vos concurrents au moment de la Toussaint ? Voilà le type de question que nous...