Sélectionner une page

Taux de clic : qu’est-ce que c’est ? Comment augmenter le CTR ?

Vous avez entendu parler du taux de clic, par exemple pour une campagne emailing, et vous souhaitez en savoir plus ? Vous êtes au bon endroit. Nous avons rédigé ce guide pour vous aider à y voir plus clair concernant cette statistique ô combien importante dans le monde du marketing digital qu’est le taux clic. Cette donnée est primordiale car elle est énormément utilisée dans le monde, c’est une statistique qui fait office de référence.

Nous allons donc débuter ce dossier en vous donnant une belle définition de ce qu’est réellement le taux de clic. Ensuite nous verrons qu’il est également connu sous le doux nom de CTR pour Clicking Through Rate, qui est exactement la même chose que le taux de clic. Puis nous vous présenterons comment la méthode de calcul du taux de clics, avec un exemple pour vous aider à bien comprendre. Nous vous donnerons également une statistique : la moyenne du taux de clic. Ainsi, vous pourrez vous positionner et vous comparer. Enfin, nous vous présenterons plusieurs leviers pour améliorer cette statistique.

Taux de clic : la définition

Pour démarrer ce guide, nous commençons par vous donner une définition de ce qu’est le taux de clic. Cette statistique a pour finalité d’évaluer le niveau d’interactivité que vous avez réussi à générer lors d’une campagne de marketing numérique. Pour le calculer, cela dépend de votre action de communication : email ou page de votre site internet :

  • Si vous avez envoyé une campagne emailing, alors il faut diviser le nombre de clics que vous avez réussi à obtenir par le nombre de destinataires présents dans votre liste de contacts,
  • Si vous êtes webmaster et que vous avez publié une page sur votre site web, dans ce cas vous allez diviser le nombre de clics effectués sur cette page par le nombre de visiteurs, toujours sur cette page.

Voici le résumé du calcul. EMAILING  : nombre de clics divisé par nombre d’emails envoyés. SITE WEB : nombre de clics divisé par le nombre de visiteurs.

Taux de clic et CTR : quelle différence ?

Si vous connaissez un peu le monde du digital, vous aurez forcément entendu parler de CTR en abordant le sujet des statistiques. Il faut comprendre que le CTR est identique au taux de clic. En effet, CTR signifie Clicking Through Rate qui est une simple traduction de taux de clics en anglais. Ce sont donc deux notions strictement identiques, et il n’existe absolument aucune différence entre taux de clic et CTR.

Coment calculer son taux clic ?

Venons-en maintenant au calcul du taux de clic. Ici, il faut bien comprendre que le calcul dépend du contexte dans lequel vous vous trouvez : soit dans le cadre d’une campagne email soit dans le cadre d’une page publiée sur votre site internet. De ce contexte va dépendre la méthode de calcul :

  1. Vous venez de réaliser votre campagne email et vous n’observez plus de mouvement ou d’action sur cette dernière telle qu’une ouverture ou bien un clic. Alors vous pouvez calculer votre taux de clic. Pour cela, vous allez diviser le nombre de clics obtenus sur cette campagne mail par le nombre d’emails envoyés.
  2. Vous venez de publier une nouvelle page sur votre site web, et idem que précédemment vous n’avez plus de visite ou de clic sur cette page. Pour obtenir votre taux de clics, vous devez diviser le nombre de clics obtenus par le nombre de visiteurs sur cette page, pour une période donnée.

Dans tous les cas, vous penserez à bien multiplier par cent le résultat obtenu, parce qu’il s’agit d’un pourcentage.

Pour vous aider à y voir clair, nous allons imaginer deux exemples : un pour une campagne email et un pour une page web.

  1. Commençons par la campagne emailing, au cours de laquelle vous avez envoyé votre message à 2000 destinataires différents. Imaginons maintenant que lors de cette campagne, vous ayez obtenu 50 clics. Pour obtenir votre pourcentage, voici le calcul à effectuer : 50 / 2000 x 100. Vous obtenez ainsi un taux de clic de 2,5%.
  2. Abordons maintenant le contexte d’une page web. Commencez par définir une période, il peut s’agir d’un mois, d’un trimestre ou bien d’un semestre, en fonction de vos besoins. Une fois cette période terminée, observez avec Google Analytics par exemple le nombre de visiteurs sur cette page et le nombre de clics générés. Imaginons que vous ayez eu 1000 visiteurs, et que ces visiteurs aient effectué 30 clics. Pour obtenir votre taux de clic, voici le calcul à faire : 30 / 1000 x 100. Votre taux de clic est alors de 3%.

Vous avez déterminé votre taux de clic, et c’est un bon début. Néanmoins, il est judicieux d’aller plus loin et de comparer vos statistiques avec des moyennes. Ainsi vous saurez si vous êtes bien positionné, ou bien si vous devez trouver de nouveaux leviers d’amélioration.

Quel est le taux de clic moyen ?

Abordons maintenant la moyenne de taux de clic. Dans cette partie, nous allons distinguer plusieurs contextes différents, pour lesquels le taux de clics moyen varie énormément :

  1. la recherche naturelle dans Google
  2. la publicité payante dans Google,
  3. les campagnes emailing

Quel est le taux de clic moyen dans la recherche naturelle de Google ?

En fonction du domaine d’activité, le taux de clic moyen varie grandement, entre 2% et 16%. C’est pourquoi nous vous présentons ci-dessous les taux moyens par domaine d’activité. L’étude est signée Smart Insights.

taux clic moyen recherche Google

Cette étude montre deux notions :

  1. la plupart des taux de clics moyens sont situés entre 2% et 9%.  Seuls quelques domaines, au nombre de trois, arrivent à dépasser la barre des 10%. Il s’agit des voyages, des sports et loisirs et enfin de l’art et du divertissement.Tous les autres domaines d’activité sont très inférieurs à ces trois-là.
  2. Globalement les taux de clics moyens restent faibles. C’est pourquoi il ne faut pas vous fixer d’objectifs trop élevés afin de rester motivé. Une chose est sûre, tous les leviers que nous allons aborder dans le paragraphe suivant doivent être optimisés au mieux.

Quel est le taux de clic moyen dans la publicité payante sur Google ?

Dans la même dynamique que précédemment sur le réseau de recherche, on voit que le taux de clic moyen en publicité varie en fonction du domaine d’activité. Dans le graphique ci-dessous, on distingue le site de Google en haut, appelé Search et le réseau de partenaires en bas, appelé Google display network. Cette étude a également été reprise par Smart Insights.

taux clic moyen publicité Google

En ce qui concerne le taux de clic moyen dans la publicité payante de Google, on voit que les chiffres sont bien plus serrés que dans le réseaux de recherche, évoqué précédemment. Le minimum est de 1,35% et le maximum de 3,40%. Ici encore, vous devrez activer tous les leviers dont vous disposez pour espérer avoir de bons résultats, et cela passe notamment par de gros volumes.

Quel est le taux de clic moyen en email ?

En email, la vaste majorité des taux de clic est inférieure à 5%. Seul un domaine dépasse ce seuil de 5%, il s’agit des loisirs. Encore une fois, une clé du succès sera de miser sur du volume. N’espérez pas doubler votre chiffre d’affaires avec quelques campagnes email et plusieurs newsletters. Les résultats ci-après proviennent d’une étude publiée par CXL.

taux clic moyen email

Comment améliorer son taux clics ?

Pour améliorer votre taux de clic, il faut tout d’abord bien comprendre l’enjeu. Ce dernier est d’inciter vos lecteurs à cliquer sur un lien, une fois qu’ils sont sur la page de votre site internet, ou bien qu’ils ont ouvert l’email que vous leur avez envoyé. Cela signifie que tout le travail en amont, pour attirer vos lecteurs ou des internautes, a déjà été réalisé. Si vous souhaitez augmenter cette statistique, voici plusieurs leviers d’amélioration : 

Attirer un grand nombre d’internautes

C’est une notion élémentaire. Comme nous l’avons mentionné dans les parties précédentes, le taux de clic moyen est extrêmement bas. Cela signifie que si vous voulez avoir de vrais résultats, il vous faudra miser sur du volume. Si vous avez lancé une campagne emailing, cela nécessite d’avoir une liste de contacts gigantesque. Pour cela, plusieurs moyens s’offrent à vous tels que l’achat de bases de données ou bien la mise en place d’un abonnement à votre newsletter sur votre site internet. Si vous êtes webmaster, alors pensez à bien optimiser tous les canaux d’acquisition qui s’offrent à vous : le référencement naturel SEO, le référencement payant SEA, etc. Une excellente pratique pour augmenter considérablement le trafic d’un site internet est de créer un blog. Au sein de ce blog, vous publierez des articles en lien avec votre domaine d’activité. Même s’il s’agit d’une démarche à long terme, vous obtiendrez en quelques mois des résultats probants. Il faut bien comprendre que le référencement naturel est un cercle vertueux. Plus vous réussissez à attirer de monde sur votre site web, plus vous aurez potentiellement d’abonnés à votre newsletter, qui vous permettra d’attirer encore plus de monde sur votre site ! 

Email : rédigez un super objet

Dans le cadre d’une campagne email, prenez le temps de rédiger un objet attirant. Ainsi vous allez inciter vos lecteurs à lire votre email, une fois qu’il sera arrivé dans leur boîte de réception. Concrètement, vous pouvez utiliser la structure suivante : commencez par annoncer la thématique globale, puis posez une question pertinente. Voici quelques exemples pour vous aider à y voir clair : 

  • Taux de clic : Comment l’améliorer ?
  • Taux de clic : Quelle différence avec le CTR Clicking Through Rate ?
  • Taux clic : Quelle définition est la meilleure ?
  • Taux de clics : Quelle est la moyenne ?
  • Taux de clics : Comment le calculer ?

Si vous souhaitez approfondir le sujet de l’objet pour un emailing, allez consulter notre dossier intitulé : Email, comment réussir son objet ?

Susciter l’intérêt des lecteurs avec la conception

Une clé du succès est de réaliser une belle conception. En tout premier lieu, votre design doit servir votre stratégie, et donc vos objectifs. Il faut également savoir qu’en moyenne un internaute passe quinze secondes à lire un email. Tenez-en compte lors de votre conception, et contentez-vous d’aller à l’essentiel en mettant de côté tout contenu qui n’est pas indispensable. Un paramètre important est la compatibilité de votre page web ou de votre email quel que soit le format de lecture. Que ce soit sur ordinateur, sur tablette ou sur smartphone, pensez à intégrer la fonctionnalité de responsive design sur vos créations.

Si vous voulez en savoir plus sur le design pour vos newsletters, nous vous avons rédigé un dossier dédié : Comment améliorer le design de vos newsletters ?

Faciliter le clic

Votre finalité, lors d’un envoi d’email, est de motiver vos destinataires à cliquer sur les liens présents dans votre message. Pour cela, mettez les en avant. Vous pouvez par exemple insérer des boutons avec une couleur de fond chaude et attirante, à savoir rouge ou orange. Ainsi, vos boutons ressortiront et seront très différents du reste de votre email. Vos lecteurs ne pourront pas ne pas les voir. Si vous manquez de temps ou bien de créativité pour réussir la conception de votre emailing, pensez à utiliser un modèle. Cela vous fera gagner un temps précieux puisque vous n’aurez plus qu’à personnaliser le contenu avec vos textes et vos illustrations. Parallèlement, cela peut également vous donner des idées pour innover dans vos conceptions.

Faire court

Comme évoqué précédemment, un internaute passe en moyenne quinze secondes à parcourir un email. Cela reste une vraie contrainte pour tous les communicants, puisque vous n’avez pas d’autre choix que de faire court. Si vous voulez savoir si votre email ou bien votre page web est facilement lisible, rien de mieux qu’un test grandeur nature. Cela nécessite d’envoyer votre email ou le lien de votre page web à quelques personnes, puis de les interviewer pour leur demander leurs avis.

Conclusion sur les leviers d’amélioration du taux de clic

Pour conclure sur l’amélioration de votre taux de clic, il faut retenir qu’il existe une multitude de leviers possibles. Cependant, il n’y a aucune recette magique. C’est pourquoi notre conseil est de faire des tests en activant certains leviers. Ensuite, analysez vos résultats pour savoir si ces leviers sont pertinents pour vous et s’ils vous correspondent. Si c’est le cas, c’est parfait ! Par contre, si vos objectifs ne sont toujours pas atteints, lancez-vous dans d’autres actions jusqu’à trouver la bonne formule, celle qui vous convient.

Voici une vidéo qui donne une bonne définition du taux de clic.

Taux de clic : la synthèse

Pour bien comprendre ce qu’est un taux de clic, il faut retenir que cet indicateur permet d’évaluer le niveau d’interactivité que vous avez réussi à générer dans votre campagne de marketing numérique, qu’il s’agisse d’emailing ou d’un site web. Egalement appelé CTR pour Clicking Through Rate en anglais, ce KPI est calculé en divisant le nombre de clics générés lors d’une campagne par le nombre de visiteurs de la page ou d’ouvertures de l’email. Un taux de clic moyen est en général situé entre 0,5% et 5%, cela dépend de votre contexte et du support de communication utilisé (site web ou bien emailing). Enfin, pour améliorer votre taux de clic, faites des tests et réalisez une conception qui sert votre stratégie !

Taux clic : notre conclusion

Pour terminer ce guide sur le taux de clics, nous tenons à vous dire que nous espérons vraiment avoir répondu à vos demandes. Si vous ne devez retenir qu’une seule notion parmi toutes celles évoquées sur cette page, c’est que le taux de clic évalue globalement l’interactivité que vous avez générée lors de votre action de communication digitale.

Après avoir lu ce dossier, il se peut que vous ayez des interrogations ou bien envie de nous suggérer des thèmes à aborder ? Si c’est le cas, vous pouvez le faire en remplissant notre formulaire de contact. Sachez que toutes nos réponses sont écrites à la main, hein Thomas ;-), aussi il peut passer plusieurs jours avant que vous ayez un retour de notre part. En ce moment, nous mettons environ cinq jours ouvrés pour répondre aux sollicitations.

En guise de conclusion, si vous avez envie d’approfondir vos connaissances dans le domaine de l’emailing et de la newsletter, nous vous encourageons à lire un dossier très apprécié par nos abonnés : Quand envoyer une newsletter ? Dans cet article, vous trouverez quel est le meilleur jour de la semaine ainsi que le meilleur moment dans la journée pour envoyer vos messages.

A bientôt sur le Blog du Digital

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *