Sélectionner une page

Emailing et newsletter : quelles différences ?

Pour ce guide  » Quelles sont les différences entre emailing et newsletter ? « , nous avons décidé de démarrer en vous donnant des définitions concrètes pour l’emailing et la newsletter. Ensuite nous aborderons les caractéristiques de ces deux moyens de communication digitale, notamment les forces de chacun et également ce qui les distingue l’un de l’autre. Enfin nous vous présenterons plusieurs logiciels spécialisés dans la création d’emailing et de newsletter, avec leurs points forts et leurs points faibles. En conclusion nous vous avons préparé une synthèse de ce qui distingue la newsletter de l’emailing. Nous vous souhaitons une bonne lecture, et avant tout nous espérons que cet article vous aidera à répondre de manière concrète à vos besoins. Enjoy !

Voilà une question qui nous est régulièrement posée : quelles sont les différences entre un emailing et une newsletter ? Et surtout comment les distinguer ? Alors ne vous inquiétez pas vous êtes au bon endroit, cet article va vous donner la réponse à cette question. Nous avons rédigé ce guide personnalisé dans un seul but : vous conseiller pour créer des newsletters et des emailings qui cartonnent, et qui vont rendre vos lecteurs accros !

Qu’est-ce-qu’une bonne newsletter ?

Définissez vos besoins en amont

Avant de pouvoir définit ce qui constitue une bonne newsletter pour vous, il faut préalablement définir vos besoins. Voici une liste de questions qui vont vous aider :

  • à quoi va me servir ma newsletter ?
  • à qui vais-je l’envoyer ?
  • qu’est-ce que ma newsletter va m’apporter ?
  • quelle est la finalité de ma newsletter ?
  • pourquoi ai-je besoin de faire ma propre newsletter ?
  • qu’est-ce que j’attends de ma newsletter ?

Préparez votre stratégie de communication.

Faites preuve d’empathie et essayez, autant que possible, de vous mettre à la place de vos lecteurs. Qu’est-ce qui peut les intéresser ? Quand dois-je envoyer ma newsletter ? De quoi dois-je parler ? Notez vos réponses pour définir votre stratégie globale de communication.

Soignez la conception

La conception de votre newsletter est capitale, car elle va attirer le lecteur sur l’élément que vous souhaitez mettre en avant. Encore une fois, réfléchissez bien à ce qui est important pour vous, et adaptez la conception en fonction de cela. Pensez à intégrer des visuels et des boutons pour inciter vos lecteurs à interagir et à cliquer. Par contre, le mieux est ici clairement l’ennemi du bien. N’en faites pas trop, et tentez de vous en tenir à des designs épurés.

Suivez les statistiques

Les statistiques de votre newsletter vous fournissent des données cruciales et indispensables. Les principaux indicateurs pertinents sont les suivants :

  • taux d’ouverture : il vous permet de savoir quel est le pourcentage d’ouvertures d’emails par rapport au nombre d’emails envoyés,
  • taux de clics : il vous permet de savoir combien de clics sont réalisés sur vos newsletters, toujours ramené au nombre d’emails envoyés. Grâce à cette donnée vous saurez quel est le niveau d’interaction sur vos newsletters.
  • heatmap : même si ce n’est pas vraiment une statistique à proprement parler, nous aimons bien la notion de heatmap. Il s’agit d’une représentation visuelle de votre newsletter avec des zones de chaleur qui sont placées à l’endroit où le plus de clics ont eu lieu. Sa force ? C’est un outil très visuel, complémentaire à des données chiffrées telles que les taux d’ouverture et de clics.

Faites vivre votre newsletter

Voici notre dernier conseil pour réussir votre newsletter : faites-la vivre ! Testez différents modèles de conception, différentes structures de rédaction pour vos objets, et regardez ce qui fonctionne le mieux en analysant finement vos statistiques. Donnez également la parole à vos clients : envoyez-leur un questionnaire pour savoir ce qu’ils pensent de votre newsletter. Ces remarques sont une vraie mine d’or.

Pour conclure, une bonne newsletter pour pour quelqu’un n’est pas forcément, loin de là, une bonne newsletter pour quelqu’un d’autre. Une bonne newsletter est une newsletter qui répond à vos besoins, dans le temps.

Voici une vidéo qui vous présente 13 modèles différents de newsletter !

Qu’est-ce qu’un bon emailing ?

Commencez par définir vos objectifs

Voici un point commun entre un emailing et une newsletter : pour être efficace, votre campagne doit répondre à votre demande et donc atteindre les objectifs que vous avez définis en amont. Même si cela vous semble chronophage, définir vos objectifs est très important car c’est au final le seul moyen qui vous permettra de savoir si vous avez réussi ou non votre campagne digitale.

Concrètement : vos objectifs dépendront de votre activité, du contexte et de beaucoup d’autres facteurs. Il est évident qu’une association qui vient de se créer aura des objectifs différents d’un chef d’entreprise dont l’activité a plusieurs années d’ancienneté.

Ce qu’il faut retenir : vos emailings doivent servir la stratégie de votre entreprise.

Préparez la liste des destinataires

Ensuite, la seconde étape dans la construction d’un emailing est la préparation du listing de vos destinataires. Cette démarche est composée de deux étapes :

  1. la préparation technique : vous veillerez à construire un fichier (au format Excel le plus souvent) propre, et surtout qui comporte toutes les informations dont vous aurez besoin,
  2. la sélection des destinataires : soyez vigilant lorsque vous sélectionnez vos destinataires. Notre conseil est de ne jamais envoyer de mailing à tous les destinataires figurant dans vos bases de données. Pour réussir, votre campagne emailing doit être personnalisée le plus possible. Nous vous conseillons vivement de ne pas envoyer systématiquement de message à tous vos contacts. Pourquoi ? Tout simplement car les destinataires qui ne sont pas concernés directement vont avoir tendance à se désabonner, et donc ne recevront plus vos futurs emailings. C’est souvent, et malheureusement, une pratique qui est encore trop répandue.

Prenez le temps de faire une jolie conception

La conception est un élément clé dans la réussite de votre emailing. Alors il est capital de la soigner. Intégrez des jolies couleurs, respectez la charte graphique et tout ira bien. Vous êtes à court d’idée et vous n’êtes pas graphiste ? Pas grave, Sendinblue propose toute une panoplie de modèles, également appelés templates, pour vous inspirer. Le vrai plus est que vous pouvez intégrer directement le modèle qui vous plait dans votre logiciel, et personnaliser le contenu texte et les images.

Sendinblue propose de nombreux modèles pour réussir la conception de vos emailings

email newsletter modeles

Consultez et analysez vos statistiques

Les statistiques sont très importantes pour déterminer si votre campagne mailing a été une réussite ou bien un échec. Pour vous aider dans le suivi de vos statistiques, nous avons retenu trois critères qui sont selon nous les plus pertinents et qui conviendront globalement à tous les communicants :

  • pourcentage d’envoi : cette statistique se calcule de la façon suivante. Elle s’obtient en divisant le nombre d’emails envoyés par le nombre de destinataires dans votre base de données. Vous saurez ainsi quel est le pourcentage d’erreurs dans vos fichiers.
  • taux d’ouvertures : ce chiffre est le résultat du nombre de fois ou votre emailing a été ouvert divisé par le nombre d’emails envoyés. Le but ? Savoir si vous suscitez suffisamment l’intérêt de vos destinataires pour qu’ils ouvrent l’emailing que vous avez envoyé.
  • taux de clics : cette donnée se calcule en divisant le nombre de clics effectués par vos destinataires, divisé par le nombre d’emails envoyés. Cette statistique est complémentaire avec le taux d’ouvertures, car elle vous informe de l’intérêt suscité par votre emailing.
  • [BONUS] : heatmap. Cet indicateur est intéressant, bien qu’il ne peut pas être considéré comme une vraie statistique selon nous. La heatmap est une représentation schématique de votre emailing, sur laquelle sont placées des zones de couleur plus ou moins chaudes en fonction du nombre de clics. Visuellement c’est une donnée très intéressante, et qui permet de détecter les zones de clics en un coup d’oeil.

Faites vivre votre emailing

Comme tout outil de communication digitale, votre emailing doit vivre et évoluer avec le temps. Modifiez régulièrement la structure, la conception de votre emailing. Changez la disposition des boutons ou call to action. Pour savoir si vous devez apporter une retouche à votre mailing, analysez les statistiques et surtout leur évolution. Si vos taux d’ouvertures ou de clics chutent, alors apportez des modifications.

Enfin, si vous ne savez pas quoi changer : demandez directement à vos lecteurs en leur envoyant un questionnaire de satisfaction.

Quelles sont les différences entre une newsletter et un emailing ?

Les différences entre un emailing et une newsletter sont nombreuses. Pour commencer, une newsletter, comme son nom l’indique, a pour finalité d’informer vos destinataires d’actualités et de nouveautés vous concernant. Un emailing, quant à lui, aura une consonnance plus commerciale. Ce dernier sera plus utilisé pour annoncer des promotions ou des réductions, la création d’un nouveau produit ou service, etc.

Emailing et newsletter : des différences dans la conception

La newsletter et l’emailing n’ont pas les mêmes vocations, il est donc logique que leurs conceptions soient différentes. Là où la newsletter comportera plusieurs rubriques pour annoncer toutes les actualités que vous aurez choisies, l’emailing sera concis et bien plus direct.

A gauche : un emailing et à droite : une newsletter

Différence emailing newsletter conception 2                               Différence emailing newsletter conception 1

Emailing et newsletter : une différence dans la fréquence d’envoi

Au-delà de la conception, la fréquence d’envoi diffère également entre une newsletter et un emailing.

Une newsletter a pour finalité d’informer vos destinataires quant à vos actualités. Elle aura donc une fréquence d’envoi régulière. Une newsletter peut être envoyée toutes les semaines, tous les mois, tous les trimestres. Vous décidez de la fréquence. Ce qui importe vraiment, c’est la régularité. Prenez bien le temps de choisir la fréquence, et si possible ne passez pas à en envoi tous les trimestres après vous être épuisé à faire un envoi mensuel.

Un emailing, quant à lui, n’aura aucune régularité. Vous n’avez pas d’offre pendant plusieurs semaines ? Et bien n’envoyez aucune campagne. Etau contraire, vous avez deux offres qui se succèdent en quelques jours ? Alors adaptez-vous et envoyez vos deux campagnes.

Quel logiciel choisir pour faire un emailing ou une newsletter ?

Maintenant que votre stratégie est posée, vient le moment crucial où vous devez choisir le logiciel pour envoyer votre newsletter. Même s’il existe plein d’outils avec des avantages et des inconvénients qui leur sont propres, voici une sélection :

  • Sendinblue : le logiciel le plus complet du marché
  • Sarbacane : un logiciel efficace et orienté haut de gamme
  • Mailchimp : son principal point fort est la gratuité de la version d’essai
  • Mailjet :  une solution orientée coworking et travail d’équipe

Quelles sont les différences entre un emailing et une newsletter ? La synthèse

En conclusion, la newsletter et l’emailing sont très différents dans leurs approches et leurs finalités. Même s’ils sont très différents, ces deux outils de communication restent très complémentaires. Ils vous permettront de communiquer de manière différentes auprès de vos destinataires.

 

Quelles sont les différences entre un emailing et une newsletter ?

Pour conclure, nous espérons que cet article  » quelles sont les différences entre une newsletter et un emailing ?  » a répondu à vos besoins et aux questions que vous vous posiez. Vous avez encore des questions, ou bien des suggestions de thématique à aborder ? Envoyez-nous un message. Nous ferons en sorte de vous répondre le plus tôt possible. Pour finir, si vous êtes intéressé par le sujet des emailings, nous avons également d’autres conseils sous forme de guide comme par exemple : comment faire un emailing ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.