Sélectionner une page

Comment faire un bon emailing marketing ?

Dans ce dossier portant sur l’emailing marketing, nous avons décidé de ne pas passer de temps sur les notions théoriques. Nous allons plutôt aborder directement les étapes nécessaires afin de réussir votre emailing marketing. Nous terminerons ce guide par la présentation du meilleur logiciel de mailing du moment selon nous : Sendinblue.

Nous avons choisi de traiter la thématique de l’emailing marketing car c’est un sujet qui nous a été recommandé à plusieurs reprises, à la fois sur LinkedIn et dans des commentaires. Dans ce guide, notre volonté est d’expliquer et de vous montrer comment, concrètement, vous allez pouvoir professionnaliser vos campagnes marketing. Pour cela, nous allons vous guider, avec des explications concrètes, à travers la totalité des cinq étapes présentées dans le sommaire. Ainsi, vous pourrez envoyer votre campagne emailing, si vous débutez dans le domaine, et vous pourrez également appliquer une méthodologie précise pour améliorer vos emails au fil du temps.

L’emailing marketing est un formidable levier pour votre communication digitale, il vous permettra d’atteindre vos objectifs qui peuvent être :

  • développer la visibilité de votre marque,
  • recueillir des prospects et des leads via des formulaires de contact présents sur votre site internet,
  • vendre vos produits et vos services en attirant vos lecteurs sur votre site marchand ou boutique en ligne,

Néanmoins, il faut garder la tête sur les épaules. C’est notre rôle, au Blog du Digital, de vous informer que l’email marketing ne vous permettra pas de doubler votre chiffre d’affaires ou vos revenus, contrairement à ce que certains sites ou vidéos sur Youtube promettent. Pour autant, si vous faites preuve de patience et de rigueur, vous arriverez à atteindre vos objectifs finaux.

Pour aller plus loin, nous finirons ce dossier sur l’emailing marketing en vous présentant le logiciel d’email le plus performant du moment : Sendinblue.

Nous espérons sincèrement que cet article vous aidera à améliorer vos campagnes de mail, car il a été conçu pour cela.

Il ne nous reste plus qu’une dernière chose à vous dire avant de vous permettre de vous plonger dans ce dossier sur l’emailing marketing : bonne lecture !

Intégrer vos contacts dans votre logiciel d’emailing

La première étape de la création d’un emailing marketing va être d’intégrer votre liste de destinataires dans votre logiciel de mailing.

Le format de fichier

Le premier élément sur lequel vous devez être vigilant est le format de votre fichier comprenant tous les contacts à qui vous allez envoyer votre campagne e-mail. Le format le plus connu est le format Excel avec l’extension xlsx. Il existe aussi un format Excel un peu plus ancien avec une autre extension xls. Il faut savoir que si vous n’avez pas les moyens d’avoir la suite Microsoft Office, vous pouvez tout à fait générer le même type de fichier avec un logiciel gratuit intégré dans la suite Google : Sheets.

La structuration de votre listing de contacts

Votre liste de contacts doit être structurée de la façon suivante : la première ligne peut être consacrée aux en-têtes, c’est-à-dire que vous préciserez les informations que vous allez insérer dans votre liste de destinataires. Concrètement il s’agira des titres des colonnes.

En dessous de la ligne d’en-tête vous consacrerez chaque ligne suivante à un destinataire différent. Ainsi, si par exemple vous souhaitez envoyer votre e-mail marketing à 200 contacts, alors votre fichier comportera 200 lignes de contact auxquelles il faut ajouter 1 ligne d’en-tête, ce qui fait un total de 201 lignes.

Maintenant que nous avons vu l’organisation des lignes passons à l’organisation des colonnes de votre listing. Chaque colonne comportera une information pour l’ensemble de vos contacts. Il faut savoir que le nombre de colonnes n’est pas limité. Ainsi vous pouvez intégrer autant d’informations que vous le souhaitez. Cela peut paraître anodin mais ce n’est pas le cas car il est souvent de bon usage de préciser plusieurs informations sur vos contacts même si elles ne serviront pas directement pour votre campagne marketing. En effet ces informations-là vous permettront d’identifier plus rapidement les contacts que vous pourrez être amené à rechercher par la suite. Par exemple si vous souhaitez facilement retrouver plusieurs contacts d’une même entreprise pour savoir s’ils ont ouvert votre mail ou bien cliqué sur un lien de votre mail, alors bien évidemment vous devrez avoir intégré l’entreprise pour laquelle ils travaillent dans votre fichier en amont.

La personnalisation de votre email

Dans ce guide dédié à l’email marketing nous tenions à vous présenter la fonctionnalité de personnalisation du contenu de votre mail. Cette fonctionnalité, comme son nom l’indique, va vous permettre de personnaliser le contenu texte de votre mail en fonction d’informations que vous aurez préalablement intégrées dans votre liste de destinataires. Cette possibilité est intéressante pour captiver davantage vos lecteurs. Une des personnalisations les plus connues est d’insérer le prénom du contact au début de l’email, ce qui donnera par exemple « Bonjour Bruno », ou bien « Bonjour M.Gentil ». Cela donne bien plus de poids à votre mail qu’un simple  » Bonjour  » générique.

Synthèse sur la liste de contacts

Si vous devez retenir uniquement l’essentiel pour créer une bonne liste de contacts, il faut bien penser à travailler avec un fichier Excel ou de type tableur et également intégrer dans ce fichier la totalité des informations dont vous aurez besoin.

Réaliser la conception de votre email

Maintenant que vous avez terminé la création et l’intégration de votre liste de destinataires dans votre logiciel d’emailing, voici la seconde étape : il s’agit de la conception de votre mail.

Rédiger l’objet de l’email

S’il y a bien deux éléments qui sont trop souvent négligés alors qu’ils sont très importants dans un email, ce sont bien l’objet et l’adresse expéditeur. En effet il arrive souvent qu’ils soient préparés très rapidement, et c’est fort dommage. Pourquoi ? C’est très simple : avant d’ouvrir votre mail, vos destinataires ne verront que deux informations qu’ils devront juger pertinentes ou non afin de savoir s’ils vont ouvrir votre email. Ces deux informations sont l’objet de l’email et l’adresse expéditeur. Vous l’aurez compris, l’objet de l’email doit donner envie à vos contacts d’ouvrir votre email. Pour cela, au Blog du Digital, nous conseillons régulièrement de commencer l’objet par la thématique globale qui se résume en deux ou trois mots. Ensuite vous terminerez votre objet en posant une question courte ou bien en résumant le sujet abordé dans votre mail. Pour bien comprendre, rien de mieux que des exemples concrets :

  • Emailing : comment rédiger un bon objet ?
  • Email : 5 conseils pour réussir vos objets
  • Email marketing : nos astuces pour un bon taux d’ouverture
  • Email : soignez bien votre objet
  • Emailing : prenez le temps de réfléchir votre objet
  • Email : comment réussir votre objet ?

Si vous souhaitez en savoir plus pour rédiger à la perfection l’objet de votre mail, nous vous conseillons de lire notre dossier entièrement dédié à ce sujet : Comment rédiger un bon objet pour un email ?

Paramétrer les adresses expéditeur et de réponse

L’adresse expéditeur est un autre paramètre très important pour convaincre vos lecteurs d’ouvrir l’e-mail que vous leur envoyez. Pour résumer, l’adresse expéditeur est l’adresse mail que vos destinataires verront lorsqu’ils ouvriront leur boîte mail. Cette adresse expéditeur peut être configurée dans tous les logiciels de mailing modernes. Il faut savoir que l’adresse d’expéditeur n’a pas besoin d’être une vraie adresse mail qui existe réellement, vous pouvez tout à fait inventer une adresse expéditeur pour une campagne spécifique si vous pensez que cela est pertinent. Notre conseil au Blog du Digital est de ne pas paramétrer d’adresse mail standard du type :

  • accueil@entreprise.fr,
  • contact@entreprise.fr,
  • nepasrepondre@entreprise.fr,
  • monentreprise@entreprise.fr,
  • etc.

Si vous voulez donner envie à vos lecteurs d’ouvrir votre email il vaudra mieux préciser une adresse expéditeur du genre :

  • prenom@entreprise.fr,
  • monnom@entreprise.fr,
  • nomprenom@entreprise.fr,
  • prenomnom@entreprise.fr,
  • etc.

Voici une dernière précision sur l’adresse expéditeur, il ne faut surtout pas là confondre avec l’adresse de réponse. L’adresse de réponse, que l’on peut paramétrer pour une campagne email spécifique, est l’adresse mail à qui les messages de réponse seront envoyés lorsque vos destinataires répondront directement au message. Cela signifie que, contrairement à l’adresse expéditeur qui peut ne pas exister, l’adresse de réponse doit, elle, être une adresse mail bien réelle car c’est sûr celle-ci que vous recevrez les réponses.

Maintenant que vous avez paramétré les adresses expéditeur et de réponse et que vous avez rédigé votre objet de mail, vous pouvez vous lancez dans la création du corps de votre mailing marketing.

Le header, ou l’en-tête

Pour réussir le corps de votre email vous commencerez par le header, qui signifie l’en-tête en français. Dans cet en-tête nous vous conseillons d’intégrer votre logo centré verticalement. Sous ce logo vous pourrez venir placer une phrase qui résume votre emailing marketing. Attention nous vous conseillons de rédiger une phrase différente de votre objet, sinon elle n’aura absolument aucun intérêt. Pour terminer l’entête nous vous conseillons d’insérer un visuel pertinent. Par exemple nous adorons insérer des gifs animés, cela donne un côté ludique et sympathique à l’email. Cependant voici un point de vigilance : si vous ne trouvez pas de visuel adéquat, mieux vaut ne rien mettre du tout.

Le corps

Nous voici maintenant arrivés à la partie centrale de votre email, le corps. En fonction du type de mail que vous envoyez, il peut être très différent.

  • Si vous envoyez une newsletter alors vous pourrez adapter une structure en plusieurs colonnes avec des visuels dans la première colonne puis un peu de texte et un bouton dans la 2nde colonne.
  • Si votre mailing est une simple notification comme une confirmation d’inscription à une newsletter par exemple, alors le corps de votre email ne sera composé que de texte.
  • Si votre email comporte une information centrale, alors vous pourrez rédiger quelques lignes présentant cette information que vous suivrez d’un bouton, ou CTA pour call to action en anglais. L’idée est de présenter les grandes lignes de votre sujet sans tout dévoiler pour inciter les internautes à cliquer sur ce bouton. Ainsi ils seront redirigés vers une page de votre site internet qui cette fois comporte la totalité du contenu.

Le footer, ou pied de page

Le footer, ou pied de page, est la dernière partie de votre e-mail. C’est dans cette partie que vous devez indiquer les informations qui permettront à vos destinataires de vous contacter. Vous pouvez donc y insérer votre logo, puis mentionner la totalité de vos coordonnées :

  1. site internet,
  2. adresse email,
  3. numéro de téléphone,
  4. adresse postale,
  5. lien pour prendre un rendez-vous en ligne directement dans votre agenda,
  6. lien vers vos réseaux sociaux (LinkedIn, Facebook, Instagram, Youtube, etc.)

Ce qu’il faut retenir de la conception

Pour résumer cette étape de la conception de votre emailing marketing, vous devrez retenir les points suivants :

1. Choisir une bonne adresse expéditeur,

2. Rédiger un objet percutant,

3. Prendre le temps de réfléchir au corps de votre email,

4. Préparer un footer simple et efficace.

Faire des tests de votre emailing marketing

Ça y est, vous avez terminé la conception de votre e mailing marketing. L’étape suivante est importante car elle vous permettra de valider ou non votre conception.

Des simulations sur plusieurs messageries

La plupart des logiciels modernes d’emailing intègre une fonctionnalité intéressante qui permet de visualiser le rendu final de votre mail dans plusieurs messageries et webmails comme :

  • Gmail,
  • Orange Mail,
  • Hotmail,
  • Outlook,
  • Thunderbird,
  • etc.

C’est très pratique car cela va vous permettre de détecter les éventuels soucis de conception qui pourraient subvenir lorsque vos destinataires recevront votre mail. Bien évidemment il faudra corriger la conception de votre mail en fonction des éventuels problèmes rencontrés.

Des tests grandeur nature

Pour aller au-delà des simulations, nous vous conseillons grandement de réaliser des tests grandeur nature. Pour cela, vous allez tout simplement vous envoyer votre mail. Ainsi vous pourrez aller vérifier dans votre messagerie si l’email que vous avez reçu correspond bien à l’email que vous souhaitiez envoyer. Une fois que les simulations et les tests ont été faits et sont tous concluants, vous pouvez passer à l’étape suivante : la diffusion de votre campagne email.

Diffuser votre campagne email

Ça y est, vos tests sont concluants vous allez maintenant pouvoir diffuser votre campagne emailing marketing. Pour cela vous avez deux possibilités, soit vous envoyez votre campagne immédiatement soit vous planifiez l’envoi dans le futur.

Un envoi immédiat

L’envoi immédiat est très simple. Si vous optez pour cette solution alors votre email sera envoyé tout de suite à l’ensemble de vos destinataires. Néanmoins si votre liste de destinataires comporte plusieurs milliers de personnes, l’envoi pourra être étalé sur plusieurs heures.

Une programmation dans le futur

Voici une fonctionnalité que nous utilisons très souvent au Blog du Digital : la programmation de l’envoi de l’email dans le futur. C’est très pratique car cela vous permet de choisir une date ultérieure et également l’heure de la journée à laquelle votre mail sera envoyé. Cela permet de gagner beaucoup de temps car vous pouvez ainsi préparer toutes vos campagnes mailing pour une période au même moment et choisir de les diffuser quand bon vous semble. Ainsi vous pourrez travailler sur d’autres sujets en toute sérénité et vos campagnes marketing seront quand même effectuées.

Quand envoyer un emailing ?

Si vous voulez savoir quel est le meilleur jour de la semaine et la meilleure heure de la journée pour envoyer votre email, nous vous conseillons notre guide « Quand envoyer un emailing ? ».

Analyser vos statistiques d’emailing

Maintenant que vous avez envoyé votre campagne emailing marketing, vous pensez en avoir terminé ? Détrompez-vous car il reste une étape très importante : l’analyse des statistiques. Pour vous aider à y voir clair, nous avons retenu trois indicateurs clés, ou KPI pour Key Performance Indicator en anglais : le taux d’envoi, le taux d’ouverture et le taux de clic.

Le taux d’envoi

Le taux d’envoi correspond au pourcentage d’e-mails qui sont réellement envoyés à partir de votre liste de destinataires. Il est rarement de 100%, tout simplement car dans votre liste vous aurez sûrement des personnes qui ont changé d’adresse e-mail ou bien dont l’adresse mail que vous avez renseignée comporte une erreur. Pour calculer le taux d’envoi il suffit de diviser le nombre d’emails correctement envoyés par le nombre de destinataires présents dans votre fichier. Prenons un exemple concret : si votre liste de contacts comporte 1000 personnes mais que seulement 900 adresses mails sont correctes, alors le taux d’envoi sera de 900/1000. Cela fait un total de 90%.

Le taux d’ouverture

Le taux d’ouverture vous permet de savoir si vous avez réussi à suffisamment susciter l’intérêt de vos lecteurs grâce à votre adresse expéditeur et à l’objet de votre email. Pour calculer le taux d’ouverture il faut diviser le nombre de fois où votre mail a été ouvert par le nombre de mails correctement envoyés. Si nous reprenons l’exemple précédent, nous avions envoyé 900 emails. Imaginons maintenant que votre campagne marketing ait engendré 450 ouvertures. Dans ce cas-là votre taux d’ouverture sera de 450 / 900, soit 50%.

Le taux de clic

Le taux de clic est très intéressant puisqu’il permet de mesurer le niveau d’interactivité de votre emailing. Pour calculer le taux de clic, il faut diviser le nombre de clics générés par votre campagne par le nombre d’emails correctement envoyés. Si nous continuons avec notre exemple, nous avions envoyé 900 emails. Imaginons que ces e-mails ont généré 90 clics. Ainsi, votre taux de clic sera 90/900, ce qui fait 10%.

Pour conclure sur l’analyse des statistiques, c’est une étape importante car c’est en mesurant l’évolution de vos statistiques que vous allez pouvoir identifier les bonnes et les mauvaises pratiques en termes d’emailing.

Si vous souhaitez approfondir le sujet des statistiques d’emailing, nous vous recommandons notre dossier : Quels sont les meilleurs KPI’s pour vos emails ?

Le meilleur logiciel pour vos emailings marketing

Pour terminer ce dossier sur l’emailing marketing, nous avons choisi de vous présenter le meilleur logiciel du moment selon nous : Sendinblue. Pourquoi est-ce le meilleur ? Voici plusieurs raisons :

  1. Son tarif est très abordable. Il propose même une version gratuite qui vous permettra d’envoyer jusqu’à 300 emails par jour. Si vous avez besoin d’une version payante avec davantage de fonctionnalités il faut compter 20€ par mois environ, ce qui vous permettra d’envoyer 20 000 emails chaque mois.
  2. C’est un logiciel qui propose des mailings très performants avec un système de routage efficace. Ainsi vous pouvez être sûr que vos e-mails arriveront bien jusqu’à vos destinataires.
  3. En plus de l’email Sendinblue permet de réaliser des campagnes par SMS. c’est intéressant car cela permet de communiquer différemment avec vos clients.
  4. Sendinblue permet également de réaliser des campagnes de marketing automation. Pour résumer il s’agit d’envoyer des e-mails différents en fonction du comportement de vos destinataires. Par exemple si un de vos contacts clique sur un lien alors il recevra un mail différent d’un autre contact qui aura cliqué sur un autre lien.

Voici une vidéo présentant des conseils concrets sur l’emailing marketing

Emailing marketing : la synthèse

Vous l’aurez compris, envoyer un emailing marketing est faisable avec les outils modernes disponibles gratuitement sur internet, et c’est déjà une très bonne chose. Néanmoins, si vous avez des objectifs ambitieux pour vos campagnes de mail, vous n’aurez pas d’autre choix que de professionnaliser vos pratiques d’emailing. Appliquer une rigueur précise et adaptée vous permettra à terme de dépasser vos attentes, nous vous le garantissons. Cela passe forcément par une méthodologie précise à chaque étape : de la préparation de votre liste de destinataires à l’analyse des statistiques en passant par la conception. Enfin, le meilleur logiciel d’emailing du moment est Sendinblue, pour plein de raisons. Son accessibilité, notamment avec sa version gratuite, et son efficacité sont de grands atouts qui lui permettent de surpasser ses concurrents.

Emailing marketing : notre conclusion

Pour conclure ce guide sur l’emailing marketing, nous espérons réellement avoir répondu à vos besoins en proposant un guide pour chaque étape d’une campagne mail. Pensez-y, en respectant une méthodologie précise et en analysant l’évolution de vos statistiques d’emailing, vous améliorerez vos résultats et atteindrez sans nul doute vos objectifs.

Pourtant, peut-être avez-vous encore des questions, des remarques ou même des suggestions de sujet à traiter ? Si oui, vous pouvez nous envoyer un message en remplissant ce formulaire de contact. Nous faisons de notre mieux pour répondre à tous les messages que nous recevons. Nous vous demandons de faire preuve de patience, actuellement notre délai de réponse se situe entre 8 et 10 jours ouvrés.

Pour finir, si vous souhaitez en savoir davantage sur une question essentielle à propos de l’emailing, nous vous invitons à lire notre dossier « Quand envoyer un emailing ? ». Ainsi vous saurez, en fonction de vos besoins et de votre contexte, quel est le meilleur jour de la semaine et quelle est la meilleure heure de la journée pour diffuser vos campagnes mail.

A bientôt sur le Blog du Digital !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.